Sous le rire et sous la tristesse de ta chair
Si lasse du baiser sans infini des femmes,
En me penchant sur toi j'ai découvert ton âme
Comme la splendeur d'or, de porphyre et de fer
D'une ville engloutie intacte sous la mer.

Ah ! donne-moi les clés des portes de la Ville !
Et seule et gravement je m'y reposerai,
Et celles qui, dans l'eau, viennent jouer en file
Noueront sans le savoir leurs danses puériles
Sur la cité debout dans ses angles dorés.

 

bathers_renoir

Renoir