08 juin 2011

Hélène Doron

  Chaque chose – tu la mâchesl'avales, secoues la tête -chaque chose fixe en elleune feuillée de rêvesqui s'effilochent sur les mursdes ans, fondent, une fois renduesau bout de leur ombre.Mais le monde, - regardele monde s'infiltre par ta fenêtreet l'arbreet la branche et le bourgeon passenten chaque chosevois la figure des sièclesqui se bousculent dans le ciel légerl'innombrable jardin de ta vie.Hélène Doron, Extrait de "Ravir : les lieux"
Posté par Platoniquement à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 juin 2011

Anonyme

Posté par Platoniquement à 12:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 juin 2011

G.Boogaerts

Posté par Platoniquement à 23:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 juin 2011

Hélène Dorion-Tu tends la main

Hélène Dorion Tu tends la mainvers moi qui voudrais l'emportersi loin que plus rien n'existeraitdans cette main que la mienne Je cherche le geste qui sera une route. Je t'aurais demandé commentet où va la vieen toisi j'avais pu retenir la lignequi a coupé DORION, Hélène, Les corridors du temps, Écrits des Forges, 1988, 123 p.
Posté par Platoniquement à 18:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,