14 janvier 2010

SOUS LA CARESSE DES MOTS-Huguette Bertrand

SOUS LA CARESSE DES MOTS Se saluer à travers la voixà travers l'oeilpour faire durer le tempspour dérober l'espace entre nos gesteset inscrire un pacteau registre de nos mémoires Se reconnaître à travers une parole intensecomme des fous entêtéset sous la caresse des motsdiluer un peu de soi dans la lumière diffuse
Posté par Platoniquement à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 janvier 2010

Soldes

Déjà, une semaine qu'elles ont commencé et je ne touche pas terre! Avec le froid c'est la douce folie, ça me rappellerait presque le bon vieux temps! Côté proprio du magasin, j'ai reçu mon congé par voie d'huissier...j'ai vu mon avocat...j'attends son calcul pour l'expertise de la valeur de mon fonds de commerce et de mon indemnité d'éviction! Est-ce une chance de rayer 21 ans de sa vie en contrepartie d'un chèque??? Il ne l'emportera pas au paradis, ce batracien de promoteur immobilier! ça va lui coûter un max, afin que je... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 22:12 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
11 janvier 2010

Petite garce femme-Clara Vincent

Petite garce femme Petite garce femme Tiens-toi comme ca Debout t'avancant vers moi Quand je vais pour m'abandonner Beau entre tous les puissants Androgyne unique et libérée Corps superbe de splendides Mouvements d'homme Qui connaît d'abord Ces sortes de caresses florales Avant que d'user De ta force imbattable Redoutable Terrasse-moi encor Toute à toi Je n'ai je ne veux Je ne vis je ne pense Qu'à ton étrange amour DÉSIR IMMENSE
Posté par Platoniquement à 11:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 janvier 2010

CARLOTTI, JEAN-ALBERT

CARLOTTI  JEAN-ALBERT (Illustrateur du livre Les Blasons anatomiques du corps féminin, préface de Jean Marcenac, Bordas, 1947, pointe sèche 14 cm x 20,5 cm                             
Posté par Platoniquement à 16:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
08 janvier 2010

Papier blanc-Leila Zhour

Papier blancLe blanc a à voir avec le silence. Pourtant, ce n'est pas du mutisme. Blanche est l'attente. Ainsi, la page avant l'écriture parle-t-elle déjà. Elle me parle, elle est la voix d'avant la voix car la blancheur porte en elle toute l'intention. C'est une totalité et les mots vont la fragmenter en couleur. Le blanc résume et contient, la parole étale et détaille.La première trace déposée sur le papier épouse l'intouché. C'est un mot seul, une lettre, un signe. C'est la voix qu'on reconnaît parce qu'on la connaît. Elle... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 janvier 2010

Clovis Trouille- 1889/1975

“Personnage emblématique de la Belle Epoque, proche de Breton et de Dali par son non-conformisme, Clovis Trouille a traversé le siècle sans pourtant figurer à sa juste place dans les livres d’histoire de l’art.Ses toiles d’un érotisme insolent, anticléricales et antimilitaristes, lui ont valu d’être boudé par la critique et foudroyé par la bourgeoisie, dont il rejetait violemment la morale, l’imposture de sa religion et celle de ses curés. En solitaire inclassable qui préférait accumuler les scandales que sacrifier son art aux... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 11:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
06 janvier 2010

Sois ma très chérie...Monique Witting

Monique Wittig (1935-2003) *** Sois ma très chérie puissante assise ferme sur tes talons, que tes cuisses soient d'airain, tes genoux de boue rouge d'argile, tes mains adorables posées appuyées sur tes vastes externes qu'elles soient d'or d'améthyste de fluide mercure, que ta poitrine soit verte et brillante de même consistance que l'envers des feuilles d'arbre, que ton buste soit d'acier trempé, tes épaules de cuivre, que tes reins soient de fer, que ton soit d'argent, que ta nuque soit d'étain, que tes joues soient... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 janvier 2010

Mes mains - Gilbert Bécaud

Mes mains by Gilbert Bécaud Mes mainsDessinent dans le soirLa forme d'un espoirQui ressemble à ton corpsMes mainsQuand elles tremblent de fièvreC'est de nos amours brèvesQu'elles se souviennent encoreMes mainsCaressent dans leurs doigtsDes riens venant de toiCherchant un peu de joieMes mainsSe tendent en prièreVers ton ombre légère Disparue dans la nuitMes mainsElles t'aiment à la folieD'un amour infiniElles t'aiment pour la vieAs-tu déjà effacé ce passé qui m'obsède?As-tu déjà oublié que ces mains ont tout... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 20:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 janvier 2010

Les années 1950

Posté par Platoniquement à 21:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 janvier 2010

dBonne année 2010

Je ne prendrai pas de calendrier cette année, car j'ai été très mécontent de celui de l'année dernière ! [Alphonse Allais
Posté par Platoniquement à 22:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :