04 janvier 2014

Columbatim de sappho

Columbatim de sappho Dans ce lit, aux molles clartésTombant d'une lampe d'albâtre,Voyez s'entrelacer, s'ébattreDeux serpents, deux jeunes beautés.Des serpents ! non ce sont des cygnesPar la grâce et par la fraîcheur,L'aile frémit en sa blancheur,Brisant les ombres et les lignes.Pourquoi ces soupirs, ces sanglots,Couple ardent, dont le sein palpite ?La fureur de Sapho t'agite :Ensemble vous videz à flotsVos coupes de chair, loin de l'homme,O précieuses de Sodome !poeme de sappho ( Grèce )
Posté par Platoniquement à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 janvier 2014

Je prends mes peines de Natalie Clifford Barney

Je prends mes peines de Natalie Clifford Barney Je prends mes peines à tes peines,Et mon ciel au ciel de tes veines ;Unir la source à l’eauEt le son à l’échoOu joindre deux rivagesSans pont matérielSemblables mariages :Ciel noyé dans du ciel,Reflet d’un corps à corps palpable comme une âme,Devenir une femme entre des bras de femmepoeme de Natalie Clifford Barney ( Etats Unis )
Posté par Platoniquement à 09:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
02 janvier 2014

Leila Zhour- Nous laissons glisser

Nous laissons glisser - Poème de Leila Zhour   Otto Schoff  Nous laissons glisser les vagues du désir Sur nos corps enlacés et frémissants ! Nous avons délaissé les braises à leur chatoiement nocturne, Nous avons délaissé la pluie à ses inévitables chagrins, Nous sommes loin chacun dans le regard de l’autre Là où la nuit nous illumine. Poème de Leila Zhour (Algérie)
Posté par Platoniquement à 08:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 novembre 2013

Pierre Louÿs Le souvenir de Mnasidika- DRTIKOL Frantisek

  DRTIKOL (1883/1961) Elles dansaient l'une devant l'autre, d'un mouvement rapide et fuyant; elles semblaient toujours vouloir s'enlacer, et pourtant ne se touchaient point, si ce n'est du bout des lèvres. Quand elles tournaient le dos en dansant, elles se regardaient, la tête sur l'épaule, et la sueur brillait sous leurs bras levés, et leurs chevelures fines passaient devant leurs seins. La langueur des leurs yeux, le feu de leurs joues, la gravité de leurs visages, étaient trois chansons ardentes. Elles se... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 09:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 octobre 2013

Gerda Weneger

  DANCING GIRLS  Malgré les fards, le kohl et le carmin des lèvres, Pendant leur danse au rythme entraînant et joyeux, Sous les feux de la rampe elles offrent aux yeux Le charme bucolique et la candeur des chèvres.    Cependant la luxure et les désirs malsains Font déjà se raidir les fraises de leurs seins, Et, seules dans leur chambre à tout mâle interdite,    Les membres enlacés aux frêles torses nus, Une flamme d'enfer en leurs yeux ingénus, Elles broutent à deux le gazon d'Aphrodite. ... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 09:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
11 juillet 2013

Renée Vivien

    Renée Vivien -Et je regrette et je cherche ton doux baiser. Quelle femme saurait me plaire et m’apaiser ?Laquelle apporterait les voluptés anciennesSur des lèvres sans fard et pareilles aux tiennes ?Je sais, tu mentais, ton rire sonnait creuxMais ton baiser fut lent, étroit et savoureux,Il s’attardait, et ce baiser atteignait l’âme,Car tu fus à la fois le serpent et la femme.Mais souviens-toi de la façon dont je t’aimais…Moi, ne suis-je rien dans ta chair ? Si jamaisTu sanglotas mon nom dans l’instant sans... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 09:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
28 juin 2013

Paul Eluard- Man Ray

                                                              Nusch par Man RayJe t'aime pour toutes les femmes que je n'ai pas connuesJe t'aime pour tous les temps où je n'ai pas vécuPour l'odeur du grand large et l'odeur du pain chaudPour la neige qui fond pour les premières fleursPour les animaux purs que l'homme n'effraie pasJe t'aime pour aimerJe t'aime pour toutes les... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 09:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 mai 2013

Germaine Beaulieu- Il n'y a plus de sens

    Il n'y a plus de sens Que le coeur n'ait dressé Parlez moi de luxure Peaux aimantes Femmes crues Dans le salon ocre tous les tons Devancant la nuit Mon Amour d'infini en infini gardons nous otages L'orgasme sur nos coeurs Ta bouche sur mes seins Dépasse toute certitude
Posté par Platoniquement à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 avril 2013

Un baiser sur ses seins - Christie Cyane

  Sa présence est tendre, et près d'elle, je suis étendue.Cette fille a une bouche si sensuelle, que le désir s'éveille en mes sens. Et mes lèvres a leur tour épousent la danse de son corps qui même affaibli après tant d'étreintes m'offre ses ondoiements fluides et lascifs... Puisque donner est important, je vous laisse la contempler... Elle gémit tendrement et son souffle est tremblant, Ses yeux se ferment à demi sous les baisers. Puis sur ma bouche humide et offerte, elle dépose le parfum de ses lèvres... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 09:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 février 2013

Leila Zhour Chanson d'amour: la terre et le voyage

      Elle est la terre et le voyage Le sel et la douceur Elle est l'horizon où se perdre la roche où s'adosser   Elle est l'univers où je vis la route qui y mène   Mes yeux suivent la carte de son visage      du contour de ses lèvres      à l'horizon de son regard Je sillonne ses rêves en écartant chaque ombre tentation de ténèbres   Dans le fouillis de ses cheveux traîne le désordre des âmes mêlées et si je m'incline sur son cou c'est pour y... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :