29 décembre 2010

Lucie Delarue-Mardrus - FUGUE

FUGUE Ton âme d'eau fuyante et mon âme de soifS'uniront-elles ?...Au coeur de nos fêtes charnelles,Que ne puis-je te prendre et boire en un baiser ? Mon corps sur ton corps est posé,Je me penche...Ton âme d'eau fuyante et mon âme de soir,Où trouver le baiser double qui les étanche ? Que ne puis-je te prendre et boire en un baiser ?Comment nous joindre,Si, telle qu'une source agile tu t'enfuisDès que tu vois mon âme poindre ? Eau claire, ah ! je voudrais te boire ! Ah ! je ne puis !...- Au coeur de nos fêtes charnelles,Ton âme... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 11:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
16 décembre 2010

Lempicka- Huguette Bertrand

Lempicka- Huguette Bertrand Prenez acteque le jardin des mémoiresest toujours fleurisous des amas de bêtisesque l'engrais de l'espoira toujours maintenu vivacedans le bouillon des humeursd'un monde couché sur l'amertune d'un lit défait par l'illusion de voir immondeles heures quantiquesque les ondes par vagues inondent étrangessur les décors fanés 25.10.07 poème d'Huguette Bertrand que j'adore!
Posté par Platoniquement à 21:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 décembre 2010

Natalie Clifford Barney (L’Amazone)

Tamara de Lempicka -les deux amies Je prends mes peines à tes peines, Et mon ciel au ciel de tes veines ; Ton corps est mon vin et mon pain, Mon sel est au creux de ta main, Dans la joie ou quand tu défailles Réclame-moi par tes entrailles - Pour suivre ton intime loi L’amour m’a fait naître de toi.   L’amour qui courbe et couche Les femmes deux à deux, S’étanche par leur bouche Et pleure par leurs yeux.   Unir la source à l’eau Et le son à l’écho Ou joindre deux rivages - Sans pont matériel – ... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 00:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
13 juillet 2010

Lucie Delarue-Mardrus Si tu viens

Si tu viens Si tu viens, je prendrai tes lèvres dès la porte,Nous irons sans parler dans l'ombre et les coussins,Je t'y ferai tomber, longue comme une morte,Et, passionnément, je chercherai tes seins.A travers ton bouquet de corsage, ma bouchePrendra leur pointe nue et rose entre deux fleurs,Et t'écoutant gémir du baiser qui les touche,Je te désirerai, jusqu'aux pleurs, jusqu'aux pleurs !- Or, les lèvres au sein, je veux que ma main droiteFasse vibrer ton corps - instrument sans défaut -Que tout l'art de l'Amour... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 mai 2010

Poésie :à une inhumaine H.Cantel

Poésie :à une inhumaine H.Cantel Vainement ton orgueil veut cacher ta beauté : Mon oeil, toucher lointain, plein de flamme et d'extase, Soulève le velours, perce les plis de gaze, Et ton corps m'apparaît en pleine nudité Comme le vendangeur, amoureux de ses vignes, Parmi les pampres verts compte les grappes d'or, Je visite les fruits de mon jeune trésor, Te respire les fleurs qui parfument les lignes. L'artiste et le poète ont seuls ce don charmant De déchirer de loin les voiles et vêtement ... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 15:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 avril 2010

Josselyne Chourry -Chimot

ChimotAu détour d’une rue,                 une femme-orchestre bat la mesure de mon coeur                 et je martèle de mes poings son ventre tambour                 en rythmes sauvages.                 J’accorde la symphonie                 de nos corps sur le violon de ses... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 23:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 avril 2010

Lucie Delarue-Mardrus (1874-1945)-Possession

Fille devant le miroir - Picasso POSSESSION Un frôlement suffit pour abattre ma force,           Un frôlement de mon amante.Quand sa bouche frémit sur ma bouche dormante,Son baiser entre en moi comme une lame torse. Mais, par certaines nuits, si nous couchons ensemble,           Je ne suis plus rien qu'une proieQui se débat contre elle et rit et pleure et tremble,Et va mourir de joie, et va mourir de joie !... Elle est belle... Je l'aime... Ah !... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 mars 2010

Prévert-Janine

Louise Hervieu JANINE Un garçon manqué c'est une fille réussie   Prévert, Oeuvres complètes, Gallimard, La Pléiade, tome II, page 932
Posté par Platoniquement à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 mars 2010

La Tribade -Paul Baudenon

Suzanne Ballivet La Tribade J’avais une maîtresse, avant,- Blonde, qui se disait éprise…- Je le croyais. – Et tu l’as prise,Etrangère au geste savant ! - Puisque tu gardes, insensible,L’amante frêle que j’aimais,C’est toi que j’aime désormais,Tribade au cœur inaccessible ! Oui ! je veux un jour te saisirComme j’en ai saisi bien d’autres,Et sur la couche où tu te vautresT’imposer mon mâle désir ! Mordant tes sourires sceptiquesEt poussant ton ivresse à bout,Je veux te faire, malgré tout,Nier l’amour que tu... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 09:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 mars 2010

GIRL-FRIENDS/Claudia Weill 1978

Bonnet Marie-Jo : Les Deux Amies, Essai sur le couple de femmes dans l'art, éditions Blanche, 2000 GIRL-FRIENDS Girlfriends,deux femmes,l'une veut écrirel'autre veut vivre de son art,nourri de son désir d'inscrire, de photo-graphierle corps de l'autre femmede l'autre,l'une blonde sérieuse,l'autre brune, boucles folles,corps rond et généreux,elles visitent l'appartementqu'elles vont partager...c'est l'euphorie, trois photos ont été vendusdont l'une de l'amie blonde au réveildans la langueur des premiers gestes du matin,à... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :