08 janvier 2010

Papier blanc-Leila Zhour

Papier blancLe blanc a à voir avec le silence. Pourtant, ce n'est pas du mutisme. Blanche est l'attente. Ainsi, la page avant l'écriture parle-t-elle déjà. Elle me parle, elle est la voix d'avant la voix car la blancheur porte en elle toute l'intention. C'est une totalité et les mots vont la fragmenter en couleur. Le blanc résume et contient, la parole étale et détaille.La première trace déposée sur le papier épouse l'intouché. C'est un mot seul, une lettre, un signe. C'est la voix qu'on reconnaît parce qu'on la connaît. Elle... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 janvier 2010

Mes mains - Gilbert Bécaud

Mes mains by Gilbert Bécaud Mes mainsDessinent dans le soirLa forme d'un espoirQui ressemble à ton corpsMes mainsQuand elles tremblent de fièvreC'est de nos amours brèvesQu'elles se souviennent encoreMes mainsCaressent dans leurs doigtsDes riens venant de toiCherchant un peu de joieMes mainsSe tendent en prièreVers ton ombre légère Disparue dans la nuitMes mainsElles t'aiment à la folieD'un amour infiniElles t'aiment pour la vieAs-tu déjà effacé ce passé qui m'obsède?As-tu déjà oublié que ces mains ont tout... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 20:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 décembre 2009

pMaintenant je sais -Jean Gabin

Quand j'étais gosse, haut comme trois pommes,J'parlais bien fort pour être un hommeJ'disais, JE SAIS, JE SAIS, JE SAIS, JE SAISC'était l'début, c'était l'printempsMais quand j'ai eu mes 18 ansJ'ai dit, JE SAIS, ça y est, cette fois JE SAISEt aujourd'hui, les jours où je m'retourneJ'regarde la terre où j'ai quand même fait les 100 pasEt je n'sais toujours pas comment elle tourne !Vers 25 ans, j'savais tout : l'amour, les roses, la vie, les sousTiens oui l'amour ! J'en avais fait tout le tour !Et heureusement, comme les copains,... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 16:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
29 novembre 2009

Gay marions-nous- Anne Sylvestre

Gay marions-nous by Anne Sylvestre Album: Bye mélanco Dites, avez-vous remarqué,Dit ma voisine de palier,Qu'entre nous deux tout concorde ?J'ai le violon vous les cordesNos deux chats s'entendent bienC'est un signe certainVous tirez la couette à vousJe n'suis pas frileuse du toutVous possédez j'en suis sûreLe permis j'ai la voitureA quoi bon tergiverser ?Voulez-vous m'épouser ?Gay gay marions-nousGrimpez donc sur mes genouxC'est la première étapeÇa va pas plaire au papeLoin de moi la folle idéeCelle de vous déshonorerCar... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 16:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
25 novembre 2009

L’absence - Jean-Louis Dabadie

L’absence - Jean-Louis Dabadie C'est un volet qui batC'est une déchirure légèreSur le drap où naguèreTu as posé ton brasCependant qu'en basLa rue parle toute seuleQuelqu'un vend des mandarinesUne dame bleu-marinePromène sa filleuleL'absence, la voilà L'absence D'un enfant, d'un amourL'absence est la mêmeQuand on a dit je t'aimeUn jour…Le silence est le même C'est une nuit qui tombeC'est une poésie aussiOù passaient les colombesUn soir de jalousieUn livre est ouvertTu as touché cette pageTu... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 16:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
24 novembre 2009

Prévert-Cet amour

Prévert -cet amour Cet amour Si violent Si fragile Si tendre Si désespéré Cet amour Beau comme le jour Et mauvais comme le temps Quand le temps est mauvais Cet amour si vrai Cet amour si beau Si heureux Si joyeux Et si dérisoire Tremblant de peur comme un enfant dans le noir Et si sûr de lui Comme un homme tranquille au milieu de la nuit Cet amour qui faisait peur aux autres Qui les faisait parler Qui les faisait blémir Cet amour guetté Parce que nous le guettions Traqué blessé piétiné achevé nié oublié Parce que nous... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 10:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 novembre 2009

85 B-Christine Davi

85 B-Christine Davi Picasso 85 B Notre amour n'est pas ordinaireMais qui y a t-il de plus banalRien qu'une maison de pierresY'a pas de quoi crier au scandale C'est peut-être un amour qui dérangeUn coeur qui bât entre deux ellesMais on est deux à faire les vidangesEt deux à laver la vaisselle Tout le temps pacsé dans tes brasMe fait la vie belleEt ma place au cielTout le temps pacsé près de toiC'est le tien, c'est le notreUn bonheur comme les autresÊtre deux dans la salle de bainsEt se partager le rimmelÇa ferait bien rire... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 09:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 octobre 2009

POn veut pas d'ça ici ! Cristie Cyane

Rousse photo Little RED Faery On veut pas d'ça ici ! C'est décidé, maintenant je parsJe m'en vais loin de vos mensongeset des souffrancesque je m'inflige sans raison. Trop longtemps, je me suis interditce que j'avais à vivre,ce qui était au plus profond de moi.Face à vos regards accusateurs, j'ai choisi l'amour. Loin d'ici, je n'entendrai plus autour de la tablevos ricanements qui me glaçaient les os,ni les blagues d'homos à deux balles,ni vos insultes et votre mépris. Je m'en vais, puisque vous le... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 11:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 octobre 2009

Tout le jour, toute la nuit-

Sommeil . Courbet Comme le tam-tam qui résonneDans la jungle sombre, au lionComme le tic-tac monotoneQui le temps marque le pointComme cette pluie obsédanteQui s'acharne sur toitSans arrêt ce rêve fouMe hante-toi, toi, toiTout le jour, toute la nuitRien que toi, toujours, toujoursJ'en suis éblouieQue tu sois au loin, qu'importePuisqu'en moi tendrementJe t'emporteOh, mon amourNuit et jourSans répitLe jour la nuitLe désir comme un démonMe hante et me poursuitDans le tourbillon du mondeLa solitude profondeJe suis à... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,