11 juin 2016

V.de Saint Point

 Brown A la vie   Je suis digne de toi et digne de tes dons  Amers ou doucereux: plaisirs, douleurs et joies;  Avec la même force et de fiers abandons,  Je les étreindrai tous comme de belles proies.    Car pour moi tu es Une: harmonie et beauté.  Je veux vibrer à tout: au léger vent qui passe,  A l'eau qui coule et bruit, et à la cruauté  Lâche de l'ouragan qui ravage et trépasse.    Je veux mordre aux fruits mûrs, me griser de soleil,  De clartés,... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 11:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 avril 2016

Clifford- Barney Natalie- Lidys

A une myope J'aime tes yeux d'aveugle agrandis par les rêves, Tes yeux hantés de nuit, ne voyant que trop tard Toute chose, et de prés tes cils quand tu les lèves ; Et je voudrais frôler de ma bouche sans fard Tes yeux purs comme une onde où malgré toi persiste La Sirène : je veux aspirer ton regard Mais puisque pour tes yeux l'irréel seul existe, Sans cesse contemplant d'invisibles beautés, Trop frêle pour la Vie, et pour l'Amour trop triste, Tu passes sans les voir tous deux à tes... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 avril 2016

Marie Nizet La chanson de Mahéli-Louis Berthomme Saint André

  Louis Berthomme  Nizet (Marie)  La chanson de Mahéli   La maîtresse blanche et blonde Dont l'amour t'ensorcela Est à l'autre bout du monde:           Je suis là!   Pour ma joie, évoque celle Qui met ton être en moi. Désire-la, meurs en elle...           Et prends-moi!   C'est elle qui met la flamme Au bûcher où je me tords. Que me fait qu'elle ait ton âme:           J'ai ton corps!   ... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 10:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
13 février 2016

Frisson DELARUE-MARDRUS/Chimot Edouard

  Frisson   Mes cheveux sont sculptés comme du bronze froid Sur mon front qui songe et qui penche, Mais les tiens, si légers et blonds, O ma soeur blanche ! Sont comme une âme autour de toi;   Et quand, sans nous toucher, nous rapprochons nos têtes, C'est un intangible baiser Où la chair entre nous ne vient pas imposer Sa possession imparfaite...   Ah ! laissons ces moments où je sanglote et ris Contre ton corps chaud qui me serre, Et, mêlant nos cheveux pleins d'ombre et de mystère, Aimons-nous... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 16:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 février 2016

Elle- Delarue-Mardrus/

Peter Behrens Elle   Toute entière et dans tout elle est blonde aux yeux bleus,                              Ma proie ! Elle est blonde et docile à mon geste orgueilleux Et pleine de douceur même au coeur de la joie.   Sous ma bouche salée encore par la mer,                          Sa bouche Est humide et glissante comme de l'eau douce, Et telle est la blessure intime de sa... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 12:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 février 2016

Aveu Nizet Marie

AVEU Je ne t'ai jamais dit assez combien j'aimais Ta parole éloquente et ta grâce infinie. Je ne t'ai jamais dit combien tu me charmais ; Combien ta voix avait d'attrait et d'harmonie. Je ne t'ai jamais dit mon fol enivrement. Ni l'adoration de mon âme en délire. Quand vers moi tu venais... ou passais seuiement Près de moi. sans un mot, mais avec un sourire. Je ne t'ai jamais dit. non jamais tu n'as su Combien je te trouvais au-dessus de ma vie. Et toi. humble, jamais tu ne t'es... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 18:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
05 octobre 2014

CRI Renée Vivien

Cri Tes yeux bleus, à travers leurs paupières mi-closes, Recèlent la lueur des vagues trahisons. Le souffle violent et fourbe de ces roses M'enivre comme un vin où dorment les poisons... Vers l'heure où follement dansent les lucioles, L'heure où brille à nos yeux le désir du moment, Tu me redis en vains les flatteuses paroles... Je te hais et je t'aime abominablement. -- Renée Vivien --
Posté par Platoniquement à 11:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
29 mars 2014

Elle:SHY'M-Jan Saudek

  Jan Saudek Ainsi soit-il, ainsi soit-elle Ce regard qui brûle m'interpelle Une danse de corps qui se mêle, une valse d'étincelleUne danse où le diable s'en mêle et la valse est charnelle Tu vois sur l'affaire murmure, je te désireComme une banale offense à l'amour, à l'appel, au plaisirEt elle se dévoile dans un bal de charme, La beauté divineEt ma pudeur de glace elle me trouve, me désarme, L'étoile féline Et plus on danseEt plus elle m'emmèneEt plus je me défile et plus elle m'entraine Dans une danse ou... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 12:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 mars 2014

CELLES QUI AIMENT ELLES : MARIE-PAULE BELLE

   CELLES QUI AIMENT ELLES : MARIE-PAULE BELLE Elles se tiennent la main en secret sous leur vesteSe caressent des yeux sans un gesteOn lit sur la photo où elles sourient tranquillesJuin 1950 à Belle-Île C’était pas facile dans ces années-làEt en ville on en parlait tout basLes mots de haine, ceux qu’on entend à peineLes ont fait pleurer bien des fois Suivre le modèle Impossible pour cellesQui aiment elles Et moi qui sais le prix de leurs amours rebellesMoi qui suis mi-voyou, mi-voyelleSi j’ai choisi... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 mars 2014

MY GIRL : JUNE & LULA

    MY GIRL : JUNE & LULA       I wanna talk to you about my girlCause I love my girl. She's got a pretty pretty face With lovely pale blue eyesAnd she's got fleshy fleshy lipsAnd when she's lickin' themShe makes me feel so warm So warm, she makes me feel So warm inside When I see her all I wantIs to spend one night with herSo I try to imagine how I could Get closer to herI just have to think like all men doI would make her drink,Would make her lose her mindUntil she lets... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 12:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,