08 avril 2010

Josselyne Chourry -Chimot

ChimotAu détour d’une rue,                 une femme-orchestre bat la mesure de mon coeur                 et je martèle de mes poings son ventre tambour                 en rythmes sauvages.                 J’accorde la symphonie                 de nos corps sur le violon de ses... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 23:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 avril 2010

Lucie Delarue-Mardrus (1874-1945)-Possession

Fille devant le miroir - Picasso POSSESSION Un frôlement suffit pour abattre ma force,           Un frôlement de mon amante.Quand sa bouche frémit sur ma bouche dormante,Son baiser entre en moi comme une lame torse. Mais, par certaines nuits, si nous couchons ensemble,           Je ne suis plus rien qu'une proieQui se débat contre elle et rit et pleure et tremble,Et va mourir de joie, et va mourir de joie !... Elle est belle... Je l'aime... Ah !... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 mars 2010

Prévert-Janine

Louise Hervieu JANINE Un garçon manqué c'est une fille réussie   Prévert, Oeuvres complètes, Gallimard, La Pléiade, tome II, page 932
Posté par Platoniquement à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 mars 2010

La Tribade -Paul Baudenon

Suzanne Ballivet La Tribade J’avais une maîtresse, avant,- Blonde, qui se disait éprise…- Je le croyais. – Et tu l’as prise,Etrangère au geste savant ! - Puisque tu gardes, insensible,L’amante frêle que j’aimais,C’est toi que j’aime désormais,Tribade au cœur inaccessible ! Oui ! je veux un jour te saisirComme j’en ai saisi bien d’autres,Et sur la couche où tu te vautresT’imposer mon mâle désir ! Mordant tes sourires sceptiquesEt poussant ton ivresse à bout,Je veux te faire, malgré tout,Nier l’amour que tu... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 09:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 mars 2010

GIRL-FRIENDS/Claudia Weill 1978

Bonnet Marie-Jo : Les Deux Amies, Essai sur le couple de femmes dans l'art, éditions Blanche, 2000 GIRL-FRIENDS Girlfriends,deux femmes,l'une veut écrirel'autre veut vivre de son art,nourri de son désir d'inscrire, de photo-graphierle corps de l'autre femmede l'autre,l'une blonde sérieuse,l'autre brune, boucles folles,corps rond et généreux,elles visitent l'appartementqu'elles vont partager...c'est l'euphorie, trois photos ont été vendusdont l'une de l'amie blonde au réveildans la langueur des premiers gestes du matin,à... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 février 2010

MALGRÉ...Lucie Delarue-Mardrus

Lautrec . Les deux amies 1895 MALGRÉ... Malgré la pointe, au coin de ta bouche de femme,Du sourire mauvais d'un Lorenzaccio,Mes yeux, où vit la flamme obscure de mon âme,Feront baisser tes yeux troubles comme de l'eau. — Je brûlerai ton rire et tes yeux ! Mes mains sûresPrendront ton coeur plein de passé comme d'un mal,Et je regonflerai toute la flétrissureSous mon souffle à jamais puissant et virginal. Tu sentiras sur toi la force de mes poignesA travers la douceur des dix ongles dorés,Et, de tout mon amour qui... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 11:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
14 février 2010

Leila Zhour-À Haute Voix

Suzanne Balivet À Haute Voix À haute voix, je te dis que je t'aimeÀ haute voix, je pense notre amourÀ haute voix, je ris de tes baisersEt je dis tout haut que t'aimer, c'est si bonDire sans fin la longue caresse de tes mains sur mon corpsDire sans cesse tes lèvres au creux de mes épaulesDire toujours l'ivresse de tes bras serrés autour de moiEt dire et dire encore ma bouche avide de t'aimerParler de toi dans mes rêves sans bride, sans limiteParler de toi au ciel chargé des pourpres du couchantParler de toi dans la nuit... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 10:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
11 février 2010

14 Février-Clara Vincent

Linsdey ***14 FévrierAinsi c'est Toi,ainsi c'est moiAinsi ce sont elles se donnant s'offrantHappantes prenantes enveloppantes enrobantespour un corps à corps profond à la peau tout dessus salineces amoureuses magnétiques sont à leurs partenairesAimants de leurs âmes à leurs êtres accrochésMais il y a Toi il y a l'Amour il y a moiRespect de ce tri-nome Divinement païenAinsi c'est Toi, c'est l'amour ainsi c'est moiT'ai je rêvée, cherchée, espérée tant et tant attendue et trouvéeSublime destin d'un bel amour global aux... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 février 2010

Alexis Piron(1669/1773)-Bécat

  PAUL EMILE BECAT   L'AVE MARIA   Dans un couvent, deux nonettes gentilles,Mais dont l'esprit simple, doux, innocent,Ne connaissait que le tour et les grilles,Tenaient un jour propos intéressantDe confidence et d'amitié fort tendre.Notez qu'aucun ne pouvait les entendre.L'huit clos était. Fillettes de jaser,De s'appeler et " ma chère " et " ma bonne "De se donner saintement un baiser,D'y revenir, sans qu'aucune soupçonneQue le malin les induit à ce jeu.Jésus ! ma sœur, dit la... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 février 2010

FURIEUSEMENT-Lucie Delarue-Mardrus

FURIEUSEMENT Je veux te prendre, toi que je tiens haletanteContre mes seins, les yeux de noirs de consentement ;Je veux te posséder comme un amant,Je veux te prendre jusqu'au cœur !...Je veux te prendre !... Ah ! rouler ma nudité sur ta nudité,Te fixer, te dévorer les yeux jusqu'à l'âme,Te vouloir, te vouloir !... Et n'être qu'une femmeSur le bord défendu de la félicité !... Et m'assouvir d'une possession ingrateQui voudrait te combler, t'atteindre, t'éventrer,Et qui n'est rien qu'un geste vain d'ongle fardéFouillant de... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 10:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :