20 décembre 2009

La femme mot-Leila Zhour

La femme-mot C'est une femme-mot. A peine un souffle entre deux lèvres follesA peine un bruissement de chair sous l'affûté des dentsFemme-zéphir au corps de vent, elle est murmureSans cesse elle chante et se tait et rechante, insaisissable de silenceBuissons d'ardeurs, les mots l'habillent sous les yeux en maraude : " Voyez de tous vos yeux ce qui n'est qu'à entendre,La femme-parole aux vêtements de langages! "Vérité que cela !Préservée nue, fragilité secrète, l'âme s'inscrit sur le blanc de l'injuste en lame folles... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 décembre 2009

Femmes-Huguette Bertrand

S'étirent les longues nuitssur un prénom appeléfemmeque les hantises brûlantesécrasent de jourpromesses béniesfraîcheur des languestoujoursdédiées Huguette Bertrand
Posté par Platoniquement à 13:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 décembre 2009

Lempicka- Huguette Bertrand

Lempicka- Huguette Bertrand À travers les ondesl'amour chuchotéau creux de l'oreillese respire par le coeurenvolé vers l'infinides mots à direà reconnaîtredans ce désirfondu dans la volupté Huguette Bertrand Tamara de Lempicka
Posté par Platoniquement à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 novembre 2009

Prévert-Cet amour

Prévert -cet amour Cet amour Si violent Si fragile Si tendre Si désespéré Cet amour Beau comme le jour Et mauvais comme le temps Quand le temps est mauvais Cet amour si vrai Cet amour si beau Si heureux Si joyeux Et si dérisoire Tremblant de peur comme un enfant dans le noir Et si sûr de lui Comme un homme tranquille au milieu de la nuit Cet amour qui faisait peur aux autres Qui les faisait parler Qui les faisait blémir Cet amour guetté Parce que nous le guettions Traqué blessé piétiné achevé nié oublié Parce que nous... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 10:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 novembre 2009

Huguette Bertrant-Quand le cri du corps

Photo Daniel Nguyen http://www.daniel-nguyen.com/ Quand le cri du corps se fait denseet danse le corpsdans la nudité du cridanse le crisur la peau nuedanse le souffledans l'airpar le gestepar le corpspar le nuen sa douleuren son silenceun cri de femmerévélée
Posté par Platoniquement à 23:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 novembre 2009

A la femme aimée-Renée Vivien

Renée VIVIEN   (1877-1909)A la femme aimée Lorsque tu vins, à pas réfléchis, dans la brume,Le ciel mêlait aux ors le cristal et l'airain.Ton corps se devinait, ondoiement incertain,Plus souple que la vague et plus frais que l'écume.Le soir d'été semblait un rêve orientalDe rose et de santal.Je tremblais. De longs lys religieux et blêmesSe mouraient dans tes mains, comme des cierges froids.Leurs parfums expirants s'échappaient de tes doigtsEn le souffle pâmé des angoisses suprêmes.De tes clairs vêtements... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 12:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 octobre 2009

POn veut pas d'ça ici ! Cristie Cyane

Rousse photo Little RED Faery On veut pas d'ça ici ! C'est décidé, maintenant je parsJe m'en vais loin de vos mensongeset des souffrancesque je m'inflige sans raison. Trop longtemps, je me suis interditce que j'avais à vivre,ce qui était au plus profond de moi.Face à vos regards accusateurs, j'ai choisi l'amour. Loin d'ici, je n'entendrai plus autour de la tablevos ricanements qui me glaçaient les os,ni les blagues d'homos à deux balles,ni vos insultes et votre mépris. Je m'en vais, puisque vous le... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 11:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 octobre 2009

Un baiser sur ses seins - Cristie Cyane

Un baiser sur ses seins - Cristie Cyane Un baiser sur ses seins Sa présence est tendre, et près d'elle, je suis étendue.Cette fille a une bouche si sensuelle, que le désir s'éveille en mes sens. Et mes lèvres a leur tour épousent la danse de son corps qui même affaibli après tant d'étreintes m'offre ses ondoiements fluides et lascifs... Puisque donner est important, je vous laisse la contempler... Elle gémit tendrement et son souffle est tremblant, Ses yeux se ferment à demi sous les baisers. Puis... [Lire la suite]
Posté par Platoniquement à 09:05 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
13 octobre 2009

PPHuguette Bertrand-Mots rouges, espoirs

D'où vient cette tendressevenue d'on ne sait oùdoux croisement de mots imprévusque la peau réjouieen oublie ses faiblesses goûter des jours bonté des nuitsà la poursuite des heuressous l'épiderme du quotidienoser la douceur oser la tendressemais où est donc passée la caressedès l'éveil ?
Posté par Platoniquement à 14:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :