« PLAISIR SOLITAIRE » PAR CYR, POÈTE AMATEUR

Renversée en arrière
offerte au courants d’air
elle fait monter sa joie
jouant de ses dix doigts.

Ses lourds cheveux flottent
comme un voile et glissent,
sa main agile pianote
toute une gamme de délices…

Belle, éclatante, fastueuse !
Au petit soin
pour son petit chat,
elle cambre les reins
et à l’orée du bois
dessine des courbes onctueuses…

Animale et palpitante !
Les seins fermes pointant vers le ciel
elle respire haletante
pressant leur corolle, pour faire jaillir le miel !

Tant et si bien
que le plaisir la submerge
dans un lent va-et-viens
et, s’écoulant sur ses berges,
écrème sa fiévreuse fève
entrouverte sur un profond rêve …